(Seul) 54,4 % des dirigeants possèdent réellement un profil managérial.

Apr 01

Dans l’échantillon de 1153 participants au questionnaire (*1), 556 personnes exercent une fonction de dirigeant. 54,4 % de ces dirigeants ont réellement le profil de personnalité en adéquation avec ce rôle.

Le « People Management » est un des facteurs en lien avec la Personnalité et les Attitudes Professionnelles relevées par le PSAQ. En résumé, il s’agit d’une combinaison entre volonté manifeste de diriger des personnes, motivation pour le faire et confiance en soi dans ce rôle.

L’hypothèse suivante est hardie, mais au fil des ans j’ai personnellement interviewé plus de 1.000 personnes et débattu avec eux de leur profil, du point de vue personnalité et attitudes professionnelles, mis en exergue par le PSAQ. Sur cette base, je peux affirmer avec certitude pour les personnes qui n’obtiennent pas un score élevé au facteur « People Management » :

–        Qu’il vaut mieux qu’elles n’assument pas ce rôle ou n’y aboutissent pas ;

–        Soit, qu’elles ont encore à se développer en ce domaine ;

–        Soit enfin, qu’il serait bon qu’elles se forment ou se fassent coacher en Management. (*2)

Le rôle que nous assumons pronostique cependant très certainement et dans une large mesure le résultat au score « People Management ». La chance d’obtenir un score nettement plus élevé est  déterminée  par le fait d’endosser ou non un rôle de dirigeant. Pourquoi dès lors cette hypothèse? Les dirigeants ont presque toujours un score plus élevé que les non dirigeants (voir tableau ci-dessous) mais pour fonctionner effectivement de manière optimale dans ce rôle, il faut obtenir un score élevé.

54 % des personnes qui dirigent en ont le profil ; seuls 21 % des  non dirigeants et de ceux qui débutent leur carrière se situent au-dessus de la norme pour ce facteur.

      Score en People Management      
      Élevé Moyen Faible  
Niveau Dirigeant Nombre total

305

168

83

556

    Nombre attendu

214,6

157,2

184,2

556

    % inclus dans le niveau

54,90%

30,20%

14,90%

100,00%

  Non dirigeant Nombre total

85

109

204

398

    Nombre attendu

153,6

112,5

131,9

398

    % inclus dans le niveau

21,40%

27,40%

51,30%

100,00%

  Débutant Nombre total

33

42

78

153

    Nombre attendu

59,1

43,3

50,7

153

    % inclus dans le niveau

21,60%

27,50%

51,00%

100,00%

  Indépendant Nombre total

22

7

17

46

    Nombre attendu

17,8

13

15,2

46

    % inclus  dans le niveau

47,80%

15,20%

37,00%

100,00%

Total Nombre total  

445

326

382

1153

  Nombre attendu  

445

326

382

1153

  % inclus dans le niveau  

38,60%

28,30%

33,10%

100,00%

 

Il y a quand même une logique dans le fait qu’une grande partie des dirigeants estiment ne pas convenir ou ne pas se sentir complètement à l’aise dans ce rôle.

Les gens accèdent à une fonction de management pour de multiples raisons :

–        Dans certains groupes spécifiques, il est quasi automatique d’être dirigé par une personne possédant un diplôme spécifique, par exemple les project managers en construction sont dirigés par des ingénieurs. Ces derniers ne sont pas toujours prêts à assumer ce rôle lorsqu’ils entrent en fonction.

–        D’excellents chercheurs ou professionnels se retrouvent souvent à la tête  d’un département en raison de leur grande expertise, alors que fondamentalement ils préfèrent se consacrer au contenu de leur métier. Ceci ne constitue pas forcément un problème si l’organisation  s’y prête.

–        Bien entendu, la plupart des individus qui accèdent à la fonction de manager sont en adéquation avec leur rôle et désirent vraiment l’assumer.

Comme à l’accoutumée le thème n’est pas épuisé et je n’ai certainement pas révélé le puzzle dans sa totalité.

Tout commentaire et complément d’information sont les bienvenus.

Dans un proche avenir, j’étudierai l’influence d’autres facteurs (âge, formation, …) sur la position que l’on occupe ou sur le fait que l’on ait  «un profil de people manager».

 *1 La population totale est l’une des plus formée : 85 % des personnes ont au moins un bachelor. Ce chiffre s’est réduit ces 15 derniers mois.

 *2 S’il y a un écart entre la fonction et la capacité, il conviendra de creuser en profondeur pour en trouver la cause. N’envoyez que les gens motivés en formation.

Post a comment